120.000 armes à feu fondues en produits finis chez ArcelorMittal

le 21 février 2019 L'Echo
ArcelorMittal à Gand a détruit 12.552 armes rapportées l'année dernière durant la période d'amnistie, en présence des ministres de la Justice Koen Geens et de l'Intérieur Pieter De Crem. "Une part significative d'armes est définitivement retirée du circuit", soulignent-ils dans un communiqué commun. La période d'amnistie pour les armes à feu non autorisées s'étendait du 1er mars 2018 au 31 décembre 2018. Les particuliers avaient le choix entre plusieurs options: se séparer de leurs armes, demander une autorisation, les vendre ou les neutraliser.

Réaction du ministre de la Justice Koen Geens à la proposition de la haute magistrate francophone

le 20 février 2019 Communiqués de presse
Le SPF Justice a toujours avisé le Ministre des principes d’équilibre et de succession linguistiques entre le Premier Président de la Cour d’appel et le procureur général (PG) de Bruxelles, systématiquement pour des périodes de 10 ans. Cet équilibre linguistique a été mis en péril par le souhait du Premier Président francophone de ne pas prolonger son mandat.

Période d’amnistie clôturée : 12.552 armes ont été fondues en produits finis en acier chez ArcelorMittal

le 20 février 2019 Communiqués de presse
Aujourd'hui, ArcelorMittal Gand a détruit 12.552 armes qui ont été rapportées l’année dernière durant la période d'amnistie. De ce fait, une part significative d’armes est définitivement retirée du circuit. Les armes sont transformées en acier liquide à 1.700 degrés Celsius, pour ensuite en faire des tôles en acier qui conviennent notamment pour l’industrie automobile et le secteur de la construction

Un projet pilote pour déradicaliser les détenus

le 19 février 2019 Metro
La Flandre, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Communauté germanophone ont décidé de collaborer afin d’élaborer un parcours conjoint de désengagement et de réinsertion des condamnés radicalisés. À l’occasion d’une conférence interministérielle des Maisons de Justice hier à Eupen, les trois Communautés du pays, en charge des Maisons de Justice depuis la 6 e réforme de l’État, ont convenu de lancer un projet pilote en la matière, et ce en collaboration avec le ministre de la Justice, Koen Geens, compétent pour les prisons.

Un palais flambant neuf

le 19 février 2019 La Libre Belgique
Ce lundi, le nouveau palais de justice d’Eupen a été inauguré en présence de Koen Geens, ministre de la Justice, chargé de la Régie des Bâtiments. Le nouveau bâtiment, qui se situe en plein centre, regroupe désormais les services du Tribunal de Première Instance, de l’Instruction, du Tribunal de la Jeunesse, du Parquet du procureur du Roi, du Tribunal de Police, du Parquet de Police et de l’Auditorat du Travail.

Rapatriement des djihadistes de Syrie: l'Europe divisée

le 18 février 2019 RTBF
La pression est donc revenue ce week-end du côté des Etats-Unis, avec l'appel pressant, formulé dans un tweet samedi soir, du président américain Donald Trump à ce que les pays européens rapatrient et jugent leurs ressortissants faits prisonniers parmi les djihadistes en Syrie et Irak.

Une meilleure collaboration entre les Maisons de Justice et les prisons dans le cadre de la réinsertion de condamnés radicalisés

le 18 février 2019 Communiqués de presse
Dans une circulaire commune, les ministres en charge des Maisons de Justice se sont engagés à permettre un disengagement au sein des prisons, c’est-à-dire un parcours visant à détourner les détenus radicalisés de la mise en pratique, avec violence, de leurs idées radicales et à préparer leur réinsertion en concertation avec la prison. Le ministre fédéral de la Justice assure à son tour la mise à disposition du soutien nécessaire au niveau de l’infrastructure et de l’organisation ainsi que l’implication en temps utile de l’assistant de justice dans le parcours de désengagement.

Plus de bleu en rue, moins dans les bureaux

le 15 février 2019 Communiqué de presse
Aujourd'hui, la Commission permanente de la police locale (CPPL) présente à Namur son mémorandum à tous les décideurs politiques, en présence du ministre de la Justice Koen Geens et du ministre de l’Intérieur Pieter De Crem. La CPPL entend faire connaitre ses domaines d’action prioritaires à l’ensemble des instances de police, des autorités et des présidents de parti.

La détection de consommation de drogues au volant par le biais de collecteurs de salive bientôt en vigueur

le 15 février 2019 Communiqué de presse
De plus en plus de personnes se font prendre à consommer des drogues tout en conduisant leur véhicule. Les chiffres émanant de la police nous permettent de constater que durant le premier semestre de 2018, près de 300 conducteurs en Flandre se sont fait arrêter pour consommation de drogues au volant. Il s’agit d'une augmentation de 11 % par rapport à 2017.

L’état civil se numérise

le 14 février 2019 Communiqués de presse
Les actes de naissance et de mariage en papier pourront définitivement faire partie des livres d’histoire à partir du 31 mars 2019. L’acte en papier n’est plus. Il est remplacé par l’acte numérique, sauvegardé dans une banque de données centrale. Désormais, l’officier de l’état civil signera les actes uniquement de manière électronique.

Importance of the EU in solving crime

le 08 février 2019 Persbericht
The Minister of Justice, Koen Geens, continues to strive for far-reaching cooperation to combat crime at the European level. In this context, the Minister is attending the Council of Justice and Home Affairs Ministers (JAI) in Bucharest.

L’Union européenne montre son intérêt à résoudre les crimes

le 08 février 2019 Communiqués de presse
Le ministre de la Justice Koen Geens continue de militer pour instaurer une coopération accrue au niveau européen afin de résoudre les crimes. Le Ministre participe au Conseil des ministres européens de la Justice (JAI) à Bucarest.
Lire plus Patientez svp...