Les terroristes du 22 mars seront jugés sur l'ancien site de l'Otan

le 13 juillet 2019 L'Echo
Le procès des terroristes du 22 mars se déroulera sur l'ancien site du quartier-général de l'Otan à Bruxelles, a annoncé le ministre de la Justice, Koen Geens, à l'issue du conseil des ministres. L'enquête sur ces attentats, qui a duré trois ans et trois mois, s'est clôturée en juin dernier. Les juges d'instruction ont transmis leur dossier au procureur fédéral et les préparatifs pratiques de ce procès sont en cours. Des raisons pratiques et opérationnelles empêchent la tenue du procès au sein du palais de justice de Bruxelles.

Le site de la Protection civile devrait servir à la zone de secours

le 04 juillet 2019 L'Avenir
Le gouvernement a approuvé un avant-projet d’arrêté royal pour une concession par bail emphytéotique du site de la rue Fleurie à Libramont.

Trois quarts des Belges se sentent en sécurité

le 04 juillet 2019 Le Soir
La police fédérale publie un Moniteur de sécurité, 10 ans après le précédent. Les Belges se sentent globalement plus en sécurité. Mais le nombre de délits non signalés interroge.

Les délits du web en hausse de 15% et pas assez dénoncés

le 04 juillet 2019 L'Echo
Le Moniteur de sécurité 2018, vaste enquête menée auprès de 168.000 Belges pour la première fois depuis 2008 et présentée mercredi par les ministres de la Justice et de l'Intérieur, démontre un important décalage et un manque de confiance envers les autorités. Notamment en matière de criminalité numérique.

58 000 atteintes aux mœurs non signalées à la police en 2018

le 04 juillet 2019 Dernière Heure
Le Moniteur de sécurité 2018, une vaste étude réalisée par la police entre mars et mai de l’année dernière, a été présenté ce mercredi vers 13 h 30 par le commissaire général de la police, Marc De Mesmaeker et Nicholas Paelinck, président de la commission permanente de la Police locale. Ils ont exposé les statistiques complètes de l’année dernière et les observations du moniteur. Ce dernier est basé sur les réponses de 168206 citoyens âgés de 15 ans et plus. Le travail a permis à la police de concevoir une évaluation du chiffre noir de la criminalité. On entend par là, le nombre de faits qui n’ont pas fait l’objet d’une plainte.

Les statistiques criminelles ne disent pas tout

le 04 juillet 2019 La Libre Belgique
Les statistiques de criminalité, telles que répertoriées à partir des plaintes enregistrées à la police, donnent-elles une image fidèle de la criminalité ? La police fédérale elle-même le disait lorsqu’elle les divulguait : ces chiffres sont difficiles à interpréter.

Enghien aura la 1ère maison de transition en Wallonie, ultime étape des prisonniers avant la vie normale

le 28 juin 2019 RTBF
La ville d'Enghien accueillera la première maison de transition de Wallonie. Le projet pilote "sterkhuis" porté par le ministre de la Justice Koen Geens démarrera le 1er janvier 2020 et doit permettre à des détenus, spécialement sélectionnés, de purger dans cet établissement la dernière partie de leur peine.

Wolters Kluwer est candidat à la digitalisation de la Justice belge

le 31 mai 2019 L'Echo
Le géant néerlandais du conseil aux entreprises propose de mettre en ligne un million d’arrêts. Il siffle le grand départ de la croissance des legaltechs, prochaine révolution du secteur.

I+ Belgium, un outil conçu par la zone de police de Comines

le 23 mai 2019 Nord Eclair
Le 5 avril, plusieurs personnalités politiques ont présenté à la MJC une plateforme numérique intitulée I+ Belgium.

C'est pas tous les jours dimanche: le grand débat Nord-Sud

le 19 mai 2019 RTL TVI
Ce dimanche, des candidats francophones et flamands de tout premier plan débattront à notre table. Un grand débat national inédit à une semaine des élections. Regardez ici le débat »

Koen Geens : « J’aurais été incapable d’être l’avocat de Marc Dutroux »

le 18 mai 2019 Sudpresse
Koen Geens (61 ans), le ministre de la Justice du gouvernement Michel, nous reçoit en son cabinet pour dresser le bilan de son action et de ses multiples réformes, pas toutes abouties. « Je fais un beau métier mais comme tous les beaux métiers, c’est dur ». Il s’en est ramassé, des revers : grève dans les prisons, colère des magistrats, attentats terroristes par des criminels déjà connus de la justice… Un mandat qui s’achève de façon dramatique avec le meurtre de Julie Van Espen par un violeur récidiviste et… libre, dans l’attente d’une décision en appel.

Des plus en plus d’enfants portent le nom de leur mère

le 16 mai 2019 La Libre
Le nombre d’enfants qui reçoivent le nom de famille de leur mère a augmenté de manière notable l’année dernière, selondes chiffres communiqués par le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V) à la députée Open VLD Sandrine De Crom. Le nom du père reste néanmoins la norme : près de neuf enfants sur dix nés en 2018 portent le nom de leur père.
Lire plus Patientez svp...